Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous?

  • : Le blog de Fontenay pour la Diversité
  • : Blog du Collectif Fontenay pour la Diversité - RESF Fontenay-sous-Bois
  • Contact
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 21:08

TÉMOIGNAGE - Ce retraité de l'Éducation nationale raconte avoir été évincé sans ménagement après avoir protesté contre le traitement réservé à une femme vers le Bénin...

«Ce qui est ahurissant, c’est qu’en quelques secondes, vous passez de simple vacancier à malfaiteur». Dix jours après les faits, Alain Corneloup parle encore avec véhémence de la mésaventure qu’il a vécue le 28 décembre dernier à Roissy. L’homme, âgé de 73 ans, dit avoir été sorti sans ménagement de l’avion qui devait l’emmener au Bénin, où il allait passer des vacances avec son épouse.

Installé au dernier rang de l’appareil, le couple a vu entrer, avant le décollage, «quatre policiers accompagnant une femme d’une trentaine d’années, entravée, qui hurlait». «Plus elle hurlait, plus les fonctionnaires la secouaient», raconte le septuagénaire, retraité de l’Education nationale. «Des passagers ont protesté», poursuit-il, expliquant que «vous ne pouvez pas, quand ça se passe à cinq mètres de vous, fermer les yeux et vous boucher les oreilles».

«A plat ventre, mains menottées»

Alain Corneloup assure avoir entendu un fonctionnaire dire: «On va en débarquer trois (passagers), ça va servir d’exemple pour les autres». «Un policier a alors saisi ma femme par le bras, je ne l’ai pas supporté», continue-t-il, racontant avoir voulu dégager le bras de son épouse des mains du fonctionnaire. Puis, tout va très vite, et dans son esprit, «c’est un peu confus» -«a priori, j’ai dû me débattre», concède-t-il- et il se retrouve «à plat ventre, mains menottées, avec un homme sur le dos». (...)

Lire la suite sur 20mn.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires