Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous?

  • : Le blog de Fontenay pour la Diversité
  • : Blog du Collectif Fontenay pour la Diversité - RESF Fontenay-sous-Bois
  • Contact
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 07:11

Solidaires de leur docteur. Une centaine de salariés de l'hôpital de Lens ont manifesté contre l'expulsion du Mounir Dehak, 31 ans, un urgentiste menacé d'expulsion vers l'Algérie pour le 21 février. Patrick Vandewalle, secrétaire général de la CFTC à l'hôpital, et aide-soignant,raconte.

 

 

Le personnel de l'hôpital de Lens refuse l'expulsion d'un médecin. Ça s'est passé comment?
Je travaille aux urgences comme aide-soignant, permanent de nuit, je connais bien le Dr Mounir Dehak. La préfecture ne lui a pas renouvelé ses papiers. Il est venu me voir, il m'a expliqué. On s'est mobilisé, parce que ce n'est pas normal. Il lui reste un an d'études à faire en France avant de terminer sa formation d'urgentiste. Ensuite, c'est un excellent médecin. On en manque cruellement dans la région et en particulier à Lens.

Qui est le Dr Mounir Dehak?
Il a fait ses études de médecine en Algérie, et il est venu en France pour se spécialiser en médecine d'urgence. Il a fait cinq ans d'études supplémentaires pour obtenir l'équivalence de diplôme et a passé sa thèse de médecine ici. Il est ici avec sa femme, il a eu une petite fille il y a 7 mois. Il a rendu énormément de services au centre hospitalier, et à la population lensoise. Il a aussi fait des gardes de médecin senior au Smur. Il ne faut pas oublier qu'on a dû fermer une équipe du Smur de Lens, faute de médecins. Le 1er mai, j'ai eu un accident de moto. Aux urgences, c'est lui qui m'a pris en charge. Je lui confierais mes enfants. (...)

Lire la suite sur libelille.fr 

Partager cet article
Repost0

commentaires