Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous?

  • : Le blog de Fontenay pour la Diversité
  • : Blog du Collectif Fontenay pour la Diversité - RESF Fontenay-sous-Bois
  • Contact
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 22:36
Les « doigts brûlés », c'est le nom que les militants de Terre d'Errance, à Norrent-Fontes, donnent aux jeunes gens qui se blessent volontairement le bout des doigts pour essayer d'effacer leurs empreintes. « Certains se lacèrent les doigts, d'autres essaient l'acide », commente Michaël, l'un des membres de l'association. Une pratique devenue courante chez les migrants qui tentent ainsi, sans beaucoup de succès, de déjouer les règles dites de « Dublin 2 ». Ce règlement européen, signé en 2003 et mis en application en 2007, a pour objectif de limiter les demandes d'asiles multiples dans l'Europe de Schengen. Chaque migrant ne peut faire qu'une seule demande d'asile dans l'un des pays membres. Si, par exemple, cette demande d'asile est faite en Italie, les autres états membres sont en droit d'y renvoyer le migrant « irrégulier » sur leur sol, pour que sa demande d'asile y soit étudiée. C'est le principe de la « réadmission ». Un principe qui engendre beaucoup de flux à l'intérieur des frontières de l'Europe : les « réadmis » tentant souvent de regagner à nouveau la Grande-Bretagne.

Source :
nordeclair.fr.   A lire aussi, les autres articles et témoignages sur la même page
Partager cet article
Repost0

commentaires