Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous?

  • : Le blog de Fontenay pour la Diversité
  • : Blog du Collectif Fontenay pour la Diversité - RESF Fontenay-sous-Bois
  • Contact
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 11:54

Ce jeudi 15 mai est mon dernier jour de révisions, enfin les examens, une licence en informatique m’attend peut être au bout de cette semaine. J’ai travaillé dur et les contrôles continus se sont bien passés, donc toutes les raisons du monde d’espérer.

Sauf que je suis étranger en situation irrégulière, situation dans laquelle je me suis retrouvé bien malgrè moi après m’être réveillé d’une dépression qui m’a éloigné pendant deux ans de la vie réelle. Et comme tout le monde le sait, il ne fait pas bon vivre à ne pas avoir de papiers en France de nos jours.

Ce jeudi 15 mai alors que je rentrais chez moi, vers 18h30, après avoir passé une journée de plus à la bibliothèque, mes pensées étaient toutes portées sur l’éventualité d’un diplôme qui me permettrait peut être de pouvoir prétendre à une régularisation.

La rame de métro n’était pas trop pleine malgré l’heure, il y avait un joli sourire en face de moi et on n’était plus qu’à une station de Croix de Chaveaux, ma destination.

Les portes s’ouvrent, un homme entre et crie "CONTRÔLE DE POLICE A CROIX DE CHAVEAUX, LES SANS PAPIERS SONT VISES !!!"

Moment d’effroi, retour à la réalité, je suis descendu après avoir hésité une seconde, laissant derrière moi le sourire d’une jolie demoiselle et le mien.

A cet homme je tiens à exprimer ma gratitude, à cet homme je tiens à dire que son cri m’a permis de pouvoir être en face de mon pc à l’heure qu’il est et de continuer à préparer mes examens.

Je tiens à dire à tous ceux qui se voient avant tout, êtres humains, et qui voient avant tout en leur prochain un être humain, que leurs actions sont précieuses, que leurs paroles sont salvatrices, oui salvatrices !

Par le présent article je tiens à vous apporter mon soutien, vous qui me soutenez sans même me connaitre, ne vous découragez pas, ne sous estimez pas la portée de vos actions et de vos paroles. Une seule phrase peut changer ce qui semble inéluctable.

Le cri d’un seul homme me permettra de mener à bien cette troisième année de licence, à moins que demain matin...

KEB

Partager cet article
Repost0

commentaires